• Deux défis proposés par  Fée Capucine

    Au coeur de l'amitié, se trouve la tendresse

    Au coeur de l'amitié, se trouve la tendresse


    2 commentaires
  • Les défis d'Evy

    N ° 341: THÈME " LES ÉMOTIONS "

    Les 10 mots : Crier, Lire, Échapper, Bizarre, Douleurs, Gris, Effacer, Fil, Professeur, Univers.

    ***

    Émotive

    J’ai souffert, j’ai pleuré, j’ai crié mes douleurs

    J’ai couru sans pouvoir échapper à mes peurs…

    J’ai chanté, j’ai aimé, j’ai souri au bonheur !

    Effacé le ciel gris ! Bonjour le temps des fleurs !

     

    J’ai lu des tas de mots, j’en ai écrits beaucoup

    Des sages, des bizarres, des tendres, des fous

    Mots d’adieu quelquefois, ou mots de rendez-vous..

    Mots amers  ou sucrés, mots d’ire et maux doux…

     

    Dans ce fol univers, j’ai marché funambule

    Sur une corde raide,  enfermée dans ma bulle..

    Au vent de l’émotion qui souvent me bouscule

    Sur  ce fil vacillant, toujours je déambule.

     

    Je n’ai pas écouté maîtres et professeurs

    Ceux qui m’ont conseillé de m’endurcir le cœur.

    Émotive je suis, entre rires et pleurs,

    Capable de colère autant que de douceur…

    23/01/2022

    ©A-M Lejeune

    N ° 341: THÈME " LES ÉMOTIONS "


    2 commentaires
  • (liste composée par Lionel, mon mari, Louise et Margot mes 2 petites filles, Richard  leur papa et moi-même)

    Cinétique, carafon, pustule, glorieuse, ostentatoire, moulin, calendrier, bidonville, asticoter, bourlinguer

    ***

     

    Nuit d’ivresse

    Ah ! Il va la cocher d’une croix noire sur le calendrier cette glorieuse journée, Monsieur Louis de la Ribaudière troisième du nom !

    Comment, lui, justement lui, a-t-il pu atterrir et piteusement de surcroît,  dans le quartier le plus malfamé de X où il n’a jamais mis les pieds ?   La pustule ou le bidonville comme il l’appelle avec dédain !  Il est incapable de se souvenir !

    Il se rappelle être entré au « Moulin d’or », le bistrot chic et branché de la rue Quincampois pour y noyer son chagrin d’amour, puis en être sorti en zigzagant quelques heures plus tard, à la nuit tombante. Il a le vague souvenir d’avoir été asticoté par une prostituée au coin d’il ne sait quelle rue, après quoi il a dû bourlinguer à travers toute la ville comme un bateau ivre…

    Et voilà qu’il se réveille tel un clochard, entre deux poubelles, son costume de prix maculé de vomi et sa Rolex ostentatoire offerte à la convoitise des loubards du quartier ! Un miracle qu’elle soit toujours à son poignet !

    Les lois de la cinétique étant ce qu’elles sont, il était fatal que son corps trop plein d’alcool finisse par s’affaler lamentablement au terme de son errance ! Sa tête résonne comme un carafon vide, le comble après avoir lui-même été plein comme une outre !

    Plus qu’à appeler un taxi puisque même son portable ne lui  a pas été taxé. Il va rentrer chez lui où plus personne ne l’attend, le cœur en vrac et l’estomac retourné !

    Il ne l’oubliera pas de sitôt sa nuit d’ivresse !

    19/01-2022

    ©A-M Lejeune


    8 commentaires
  • D'abord un petit retour sur la liste 14 avec : "Imprévus au château" Chez Annick Lotus

    Liste 28

    Composée par Lionel mon mari, Louise et Margot mes 2 petites filles, Richard leur papa , et moi-même

    ***

    Cinétique, carafon, pustule, glorieuse, ostentatoire, moulin, calendrier, bidonville, asticoter, bourlinguer  

    ***

    Absente à partir de demain jusqu'au vendredi 21, je noterai vos participations à mon retour

    Amusez vous bien

    ***

    Récapitulatif

    "Nuit d'ivresse" Chez moi

    "Devinette" Chez Nanou

    "Anne et les 30 glorieuses" Chez Arlette

    "Le mécène" Chez Ghislaine

    "Le scientifique" Chez Chaton Daniel

    "Le danger des abus" Chez Rose

     


    13 commentaires
  • Coucou les plumes !

    Je serai absente du lundi 17 au vendredi 21 janvier où je rentrerai probablement assez tard !

    Si je reprends, ce sera donc samedi 22 janvier

    Si je reprends, parce que je me pose la question de savoir si je continue ou pas ...

    Je posterai néanmoins la liste 28 ce soir

    Advienne que pourra ! 

    Gros bisous à toutes et tous


    9 commentaires
  • Pour le Nid des mots  chez ABC

    « Thème de janvier 2022 écrire un pantoum français »

    ***

    En passant chez Jill Bill (merci à elle), j'ai vu ce défi et j'ai lu son pantoum "Le coquelicot". Puis je suis allée lire "Transition" Chez ABC et ça m'a donné envie de participer !

    J'aime beaucoup cette forme poétique particulière et musicale que j'ai déjà essayée. Voici donc ma participation à ce joli défi.  J'ai volontairement "triché" avec le dernier vers, toutes mes excuses

    ***

    Hiver 

    (Pantoum)

     

    Le froid mordant  transit les plaines.

    Tremblent  glacés les arbres nus

    Le givre a recouvert mes peines,

    L’eau de mes yeux ne coule plus.

     

    Tremblent glacés les arbres nus.

    Le gel a figé la fontaine

    L’eau de mes yeux ne coule plus

    Si tristement mon pas se traine…

     

    Le gel a figé la fontaine

    Le ruisseau court au ralenti

    Si tristement mon pas se traine

    Et moi je traine mon ennui

     

    Le ruisseau court au ralenti

    Le vent fait naître des frissons

    Et moi je traine mon ennui

    Aux gris confins de l’horizon.

     

    Le vent fait naître des frissons..

    L’hiver va-t-il durer toujours ?

    Aux gris  confins de l’horizon

    J’attends le retour des beaux jours

     

    L’hiver va-t-il durer toujours ?

    Souffle la  bise à perdre haleine

    J’attends le retour des beaux jours

    Le froid mordant transit mes peines.

    15/01/2022

    ©A-M Lejeune

    ***

    En voici un autre écrit en 2012 à partir de cette photo d'un jour de janvier de cette année-là

     

    Pour le Nid des mots  chez ABC

     

     

    Balade hivernale

    (Pantoum)

     

    Arbres, champs et rivières se métamorphosent

    Sous le soleil d’hiver aux pâles rayons d’or

    Qui enjolive tout où que mes yeux se posent…

    Que j’aime quand scintille l’étang où l’eau dort !

     

    Sous le soleil d’hiver aux pâles rayons d’or

    La nature en sommeil étale ses richesses.

    Que j’aime quand scintille l’étang où l’eau dort !

    Que j’aime du bourgeon la fragile promesse !

     

    La nature en sommeil étale ses richesses.

    Le givre dans la plaine a tout poudré de blanc.

    Que j’aime du bourgeon la fragile promesse !

    Le dégel en mon cœur s’annonce doucement.

     

    Le givre dans la plaine a tout poudré de blanc.

    À l’horizon descend le soleil incendiaire,

    Le dégel en mon cœur s’annonce doucement

    Le couchant illumine la campagne austère.

     

    À l’horizon descend le soleil incendiaire

    Qui de ses feux, sublime cet humble décor.

    Le couchant illumine la campagne austère.

    Que j’aime quand scintille l’étang où l’eau dort !

    Janvier 2012

    ©A-M Lejeune

     


    10 commentaires
  • Visibilité, betterave, manifester, nouveau, faire-part, cosmos, instrument, névrose, rhododendron, explosif.

    ***

     

    Curiosité enfantine

    Assis sur le banc de pierre posé là pour les promeneurs, Théo, son petit -fils de 5 ans sur les genoux, Michel fait une pause. Il l’adore ce bonhomme pas plus haut que trois pommes, infatigable et curieux,  bien éloigné des névroses des adultes ! Il adore voir sa trogne rougie par le froid levée vers lui, ses yeux aussi bleus que les siens,  comme d’habitude remplis des questions qu’il ne manque jamais de lui poser. Et il adore être pour lui cet instrument du savoir dont l’enfant le croit détenteur.  Il le connaît si bien ce lutin et il devine qu’il est tout prêt à manifester de nouveau son insatiable curiosité. En attendant l’inévitable flot, son regard se porte sur le paysage alentour. La visibilité n’est pas très bonne à cause du brouillard mais il le connait par cœur. Quelques boqueteaux et des champs à perte de vue !

    -Dis Papichel, C’est quoi un …faire-part de dessert ? Mamilou a dit qu’elle en a reçu un hier.

    -De décès mon Théo ! C’est une lettre qui dit que quelqu’un est mort ! Parti au ciel si tu veux !

    -Ah ben c’est le gros gros dindon de mamie alors. Ce matin elle a dit qu’il était mort.

    -Ha ha ha ! Le Rhododendron  choupinou ! C’est juste une plante. Et c’est vrai qu’il n’a pas supporté le froid et qu’il ne fleurira plus !

    - Ah bon ! Dis papichel ! C’est vrai que le père François il a trouvé de l’eau bue et pis des esplosifs dans son champ de bretraves ?

    Des obus et des explosifs dans son champ de betteraves, c’est vrai !

    - C’est qui qu’a fait ça ? C’est pas gentil d’avoir mis des trucs qu’esplosent dans le champ du père François !

    -Ça vient de la guerre mon lapin !  Il y a très longtemps ! C’était dans la terre et ça remonte avec le temps. Il y a des gens dont c’est le métier qui vont les faire exploser, comme ça le père François ne risquera plus rien !

    Ben moi, quand je sera grand, avec une fusée, j’ira dans le cosmos et je trouvera une planète où y aura pas la guerre et où personne y mourira !

    - Tu as bien raison mon trésor !

    -Pis j’emmènera tous les gens que j’aime, comme ça, y mouriront pas !

    14/01/2022

    ©A-M Lejeune

    Ma liste 27

    Photo perso

     

     


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires